Rechercher

Un monde imprimé en 3D…


L’impression 3D envahit de plus en plus les secteurs professionnels : mode, agro-alimentaire, médecine… Dans chacun d’entre eux, elle provoque de profonds bouleversements, si bien que certains parlent de révolution industrielle. Aujourd’hui, elle innove aussi dans le bâtiment.

« Imprimer sa maison »… L’expression est aujourd’hui vague, très peu connue et surtout laisse perplexe. Seulement, c’est maintenant possible et bien réel ! C’est WinSun, une entreprise chinoise qui propose au public d’imprimer maisons, villas et immeubles.

Le processus est finalement le même que celui d’une impression normale. Une imprimante géante (150 mètres de long, 10 mètres de large et 6,60 mètres de hauteur) imprime un mur à l’aide d’un fichier 3D. L’ « encre » est une pâte, un mélange de ciment classique et de déchets industriels tels que la laine de verre. Après l’impression, la pâte est renforcée par de l’acier puis par des matériaux pour l’isolation.

Aujourd’hui, WinSun a construit 3 bâtiments différents. La première est une maison de 200 m². L’entreprise estime pouvoir en construire 10 en une journée ! Elles sont affichées à un prix de 3 500€ !

Plus impressionnante, la villa proposée par WinSun dispose de 1 100 m², a deux étages et est proposée à 150 000€. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà enregistré 20 commandes de ce modèle.

Enfin, un immeuble de 5 étages est aujourd’hui considéré comme le bâtiment imprimé le plus haut du monde. Un étage est construit en une journée !

Les arguments principaux de ces constructions sont les gains de matériaux, la rapidité de construction et la réduction des coûts. L’impression de bâtiments est peut être la solution pour reconstruire dans les zones sinistrées.

#Techniques

0 vue